Il fait beau la vie est belle dans le jardin de mon Cœur
Je vous souhaite la bienvenue sur mon site,
J’aimerais vous faire partager ma passion à travers des poèmes. Ici vous trouverez une sélection de textes qui m'ont été envoyés ainsi que ceux de ma composition.
Je précise que je ne me considère pas comme un grand poète seulement un auteur sans prétention et sans aucune certitude de talent. Ce que j'espère avant tout c’est la rencontre et votre curiosité Alors, Si ce site vous dit inscrivez-vous pour que ce lien, virtuel, devienne un prélude à l'émotion et à la création avec une source qui se trouve dans vos plumes à travers votre sensibilité.
Amitié poétique le créateur du site bruce55

Il fait beau la vie est belle dans le jardin de mon Cœur

Espace réservé aux âmes poétiques qui souhaitent partager leurs textes. C'est également l'endroit où les échanges et les partages sont ouverts pour simplement faire connaitre vos textes : alors, soyer les biens venues
 
GalerieAccueilPortailFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La fille de la lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aventador

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 28/05/2014
Age : 44

MessageSujet: La fille de la lune   Mar 5 Sep - 20:43

Elle savait bien qu'elle n'aurait jamais dû ouvrir la persienne,
Qu'elle n'aurait jamais dû s'exposer à ce soleil vert, si pathogène.
Mais elle ne voulait plus vivre ainsi, retirée du monde,
Alors la touffeur extérieure, si prégnante, l'avait appelée.

C'est ce qu'elle racontera plus tard, lorsqu'on lui demandera pourquoi.
Pourquoi avoir bu au goulot de cette bouteille de kéfir jusqu'à s'en enivrer ?
"A cause de la touffeur, dira-t-elle, c'est elle qui a tout déclenché !"
Cette envie de fouler la pelouse ocre au-dehors, nimbée d'évanescence...
Elle ne voulait pas y aller, elle savait qu'elle en mourrait un jour,
Que les peaux exsangues ne sont pas faites pour s'enduire de cette suie opaque
Qui brûle la chair de ces corps devenus fuligineux.

Elle n'aurait jamais dû ouvrir la persienne,
Ni s'abreuver de ce kéfir presque hallucinogène,
Celui qui rend fou et déforme les réalités rétiniennes.

Il y avait aussi ce ciel jauni-turquoise,
Celui qui ne pouvait qu'attirer les jeunes filles qui ne connaissent rien d'autre que le gris-noir.
Il y avait ses pas de plus en plus lourds, de plus en plus traînants
Jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus la porter,
Equilibre précaire qui s'effondre et fémur qui se brise comme du cristal sur la roche aride.

Et puis, le brancard et l'infirmerie, l'adieu aux couleurs, le lit vide.
Elle refusera de rester à l'ombre toute sa vie.
Alors elle s'enfuira, encore.

Marcher dans l'herbe brunie, d'un pas plus assuré peut-être,
S'habituer doucement à se laisser hâler.
Une fuite sans but, juste pour vivre, même au péril de sa vie.
La laissera-t-on faire cette fois-ci ?
Avoir le choix entre mourir et mourir...



"Aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans autorisation expresse de l'auteur"
Revenir en haut Aller en bas
http://raphael-nomezine.e-monsite.com/
 
La fille de la lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite collection de Ponette.
» LA FILLE DU PORT DE LA LUNE de Simone Gelin
» Fille de plage et sorcière sur la lune^^
» LA FILLE DE LA PLEINE LUNE de Christian Grenier
» Fée Clochette et la Pierre de Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il fait beau la vie est belle dans le jardin de mon Cœur  :: poèsie :: poéme triste-
Sauter vers: